Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

17 Jan

Chaque semaine, les carnets dans lavie.fr

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #agriculture

 

Chaque semaine, sous la plume de Laurent Grzybowski, une initiative labellisée "carnet citoyen" est présentée dans les pages numériques de l'hebdomadaire:

 

Carnets citoyens

A Saint-Denis, des moutons au milieu des tours HLM

A Saint-Denis, des moutons au milieu des tours HLM

Développer une agriculture urbaine en tirant parti des ressources de la ville et en créant du lien social, tel est l'objectif de Clinamen. Créée il y a deux ans en Seine-Saint-Denis (93), cette association a déjà lancé plusieurs projets d'élevage et de cultures vivrières dans différentes cités de banlieue. Pour le plus grand bonheur de leurs habitants.

 

Des poules et des moutons dans le Parc de la Courneuve... c'est pour bientôt ! C'est le grand projet de l'association Clinamen qui milite depuis deux ans pour introduire des activités agricoles au cœur des cités. Son objectif ? Dynamiser les territoires urbains et créer de nouveaux liens sociaux par la promotion des pratiques paysannes. « Notre démarche se veut à la fois écologique, sociale et solidaire », affirme Pauline Maraninchi, paysagiste, co-fondatrice de l'association qui, pour l'instant, s'appuie sur une équipe de cinq bénévoles et un jeune en service civique, mais qui compte bien, à terme, embaucher éleveurs, bergers et cultivateurs. « Des métiers qui peuvent nous aider à vivre mieux et autrement dans la ville. »

De l'université de Villetaneuse, qui prévoit d’accueillir une bergerie pour les moutons assurant l'entretien des prairies du campus (éco-paturage), aux cultures vivrières de la parcelle 126 de Saint-Denis, les projets et les idées ne manquent pas : développement de parcelles vivrières, mises en place de réseaux de quartier qui alimentent les poulaillers grâce aux déchets ménagers, granges et murs d'immeuble transformés en pépinières... A quelques encablures du Stade de France, le jardin-vitrine de l'association assure déjà le compostage d'une partie du fumier de la bergerie du Fort de l'Est (à Saint-Denis) et le stockage du foin des troupeaux de l'association. Elle permet aussi d'accueillir les moutons en journée lors de leur passage sur le canal pour soulager le travail des bergers.

« Nous voulons montrer que l'agriculture urbaine
est une activité économiquement viable », précise Pauline Maraninchi, qui espère transformer prochainement son association en société coopérative. « Cette agriculture peut permettre de développer des circuits courts de production et de permettre aux habitants de reprendre en main les moyens de production alimentaire. » L'association voudrait notamment proposer à chaque famille d'un quartier d'acquérir un mouton et de le placer dans un troupeau sous la responsabilité d'un berger qui viendrait les faire paître au milieu des immeubles. Une manière aussi de tisser des liens et d'inventer de nouveaux modes de vie.

Plus d'infos sur l'association

24 passage Machourat, 93 300 Aubervilliers
clinamencd@gmail.com / 06 46 71 58 17 (Hot line Julie) / clinamencomptoir.tumblr.com

Commenter cet article

Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures