Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

07 Sep

encore de la solidarité...scolaire

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #solidarité

 

 

Une illustration de la solidarité est celle qui est défendue par l’Association  de la fondation étudiante pour la ville, AFEV, dont le but est de recruter des étudiants bénévoles dans l’accompagnement d’enfants en difficultés scolaires (ils sont actuellement plusieurs milliers à assurer cette mission de soutien). Chaque année l’association organise une journée du refus de l’échec scolaire. Une majorité de villes et de départements participent à cette prise de conscience par des tables rondes, travaux, rencontres et analyses et c’est ainsi que chercheurs, enseignants et réseaux associatifs avancent des solutions. En effet chaque année en France, 150 000 jeunes quittent le système scolaire sans diplôme.  Le site de l’opération est riche en informations dont des témoignages de jeunes pris en charge par l’Afev.www.refusechecscolaire.org

 

 

affiche.gif

Commenter cet article

Maritimes 17/02/2017 11:02

Bonsoir Mr, Mme
Nous sommes un groupe de professionnels qui accordent des prêts financiers à toute personne sérieuse et solvable ayant une activité génératrice de revenus. Nous sommes disposés à vous octroyer le prêt dont vous désirez et durant une durée de remboursement allant jusqu'à 10 ans suivant un taux fixe nominal de 2 %. J'accorde des prêts à des personnes en vie à tout l'Europe et partout dans le monde (France, Belgique, Suisse, la Roumanie, l'Italie, l'Espagne, le Canada, le Portugal, l'île Marshall...). Alors si vous tes intéressées, veuillez bien vouloir nous contacter par mail pour plus d'information : Maritimes_0606@hotmail.fr
Bien à Vous

Répondre

carlos Duvrait 11/10/2016 17:52

REJETÉ PAR VOTRE BANQUE OU INSTITUTIONS. SANS EMPLOI, FICHÉ EN BANQUE, INTERDIT BANCAIRE, BÉNÉFICIEZ D'AIDE FINANCIÈRE AVEC DES CONDITIONS FAVORABLE AU MEILLEUR TAUX.

PARENTS, AMIS ET PROCHES, VOUS ÊTES REJETÉ LES BANQUES IL N'EST JAMAIS TARD DE RÉALISER UN PROJETS.
JE RESTE À VOTRE DISPOSITION POUR TOUT COMPLÉMENT D'INFORMATION : Carlosduvrait@yahoo.fr
OUBLIEZ LES BANQUES, EMPRUNTER ENTRE PARTICULIERS SÉRIEUX, AVEC DES CONDITIONS FAVORABLE EN 48H. PLUS DE BESOINS DE BANQUE, AVANT D'AVOIR UN CRÉDIT VOUS AVEZ BESOIN D'UN FINANCEMENT POUR VOTRE MAISON, POUR VOS AFFAIRES, POUR ACHAT DE VOITURE, POUR L'ACHAT DE MOTO, POUR LA CRÉATION DE VOS PROPRES ENTREPRISES, POUR VOS BESOINS PERSONNELS PLUS DE DOUTE. IL DONNE DES CRÉDITS PERSONNELS ALLANT DE 2000 JUSQU'À 1.000.000 AVEC UN TAUX D'INTÉRÊT NOMINAL DE 1,2 % QUEL QUE SOIT LE MONTANT. VEUILLEZ NOUS PRÉCISER DANS VOS DEMANDES DE PRÊT LE MONTANT EXACT QUE VOUS SOUHAITERIEZ ET LA DATE. VEUILLEZ NOUS ÉCRIRE POUR VOS PRÊTS PERSONNELS.
RÉPONSE RAPIDE : Carlosduvrait@yahoo.fr
MERCI DE BIEN PARTAGER CETTE INFORMATION À VOS AMIS ET PROCHES SVP.

Pagny 01/08/2016 23:33

Oubliez les banques, mes frères et soeurs, plus de soucis à ce faire.

J'étais à la recherche d'un organisme de crédit lorsque sur le net j'ai trouvé le prêt grâce ce Mr Carlos Duvrait. J'ai fait une simulation et j'ai reçu par chance un avis favorable. J'ai imprimé le dossier de crédit de suite afin de le renvoyer le plus rapidement possible, j'ai été rapidement contacté par email pour m'informer que j'avais omis de fournir une pièce justificative, que j'ai renvoyé le jour même par mail. J'ai ensuite été contacté par e-mail par une chargée de clientèle (très professionnelle et aimable) pour répondre à quelques questions. Mon dossier est passé en commission, 48 heures plus tard j'avais la réponse et il a fallut 48 heures de plus pour le versement. Carlos Duvrait, c'est mieux qu'une banque à tout points de vue. Je suis ravi ! Surtout n'hésitez pas ! Je vous conseil ce mr "Carlos Duvrait" Contactez-le par E-mail : Carlosduvrait@yahoo.fr

Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures