Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

05 Feb

Et le mécénat d'entreprise en France continue.....

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #économie

Le mécénat d'entreprise continue en France, même pendant la durée des travaux. Les chantiers économiques sont absorbés par la crise, les faillites, les licenciements et les flexibilités de façon à ajuster leur production et leurtravail aux besoins et aux demandes. Certains diront que les injustices sont toujours présentes et que le changement n'aura pas lieu. Pourtant dans les débordements d'une économie qui crache ses dernières cartouches pour limiter la casse humaine, je découvre par l'intermédiaire de l'association Admical que le mécénat d'entreprise en France ne faiblit pas. Mieux, là où le mécénat culturel semblait fléchir en 2010, il se redresse énergiquement deux ans plus tard. En 2012 la participation aux projets culturels a augmenté de 26% pour un budget total de 494 millions d'euros. L'ensemble du mécénat suivi par Admical en France s'établissait en 2012 à un investissement global de 2,5 milliards d'euros.  Un mot sur Admical: l'association fut créée en 1979 par feu Jacques Rigaud dans le souci de faire connaître en France une démarche de soutien financier qui était totalement étrangère à nos pratiques. La France se découvre à l'aube des années mitterrandiennes une nouvelle fibre pour cette ressource stratégique incontournable. 30 ans plus tard et malgré le dérapage financier de l'économie de marché mondialisée, ce mécénat demeure très opérationnel. A cela plusieurs raisons dont en premier un allégement fiscal non négligeable. Viennent ensuite une recherche de communication et de visibilité ainsi qu'une reconnaissance plus large. Pourtant un argument a priori peu porteur pour les investisseurs qui jouent effectivement l'image de marque est les territoires d'engagement. Or, les 40 000 entreprises mécènes répertoriées par Admical en France agissent pour 86% d'entre elles à une échelle locale. Je me mets à rêver du méchant loup de la grande entreprise transformé en  agneau social. Pourtant là encore Admical apporte une explication: la majorité des entreprises qui pratiquent le mécénat sont des PME. Autrement dit ces acteurs de la bonne cause souhaitent tous renforcer leur ancrage territorial. Enfin, la crise a du bon pour un point au moins en faisant réagir des chefs d'entreprises qui veulent jouer un autre rôle en sortant des activités marchandes. Cette attitude conditionne un mécénat qui intervient en premier lieu au profit d'actions sociales. Le sport est le second bénéficiaire de ces interventions, mais heureusement la culture reprend une place qui lui revenait inexorablement suivie de la santé, l'éducation, l'environnement et la recherche. Les enveloppes sont variables, mais parfois la participation de l'entreprise est matérielle ou logistique. Chaque année Admical édite un catalogue du mécénat d'entreprise qui peut guider les initiatives.

www.admical.org

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures