Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

10 Nov

Le bois Raméal fragmenté, sauveur des récoltes.

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #Ceux qui font bouger la France

Nous sommes à Livernon dans les Causses du Quercy, plus précisément dans la ferme du Pouzat. Une belle ossature de pierre flanquée d’une tour carrée qui lui donne une allure seigneuriale, le tout planté au milieu d’un espace arboré dont les limites sont dessinées par des murets de pierres sèches. Nous sommes plongés dans un  autre temps, tandis que Jacky Dupéty, agriculteur de ce coin  sauvage du Lot, affronte la réalité du temps présent. Ce temps est daté d’un été 2003 où la sécheresse est à son comble. Les productions de Jacky sont menacées tout autant que sa carrière de jeune agriculteur. Alors qu’il cherche un moyen d’humidifier le sol, il découvre un document publié par le Professeur Lemieux de l’université de Laval au Québec. Ce texte détaille la technique dite du bois raméal fragmenté. Cette formule désigne les branches d’arbres ou de haies qui conservent leur sève après qu’elles soient coupées. Ce bois, principalement de feuillus et à l’exclusion des résineux, est déchiqueté et répandu ensuite sur le sol  à cultiver. Ses vertus se résument à nourrir le sol, à l’aérer et à l’enrichir au point de se substituer à l’action de l’eau. Jacky applique aussitôt la technique malgré les  mises en garde des agriculteurs voisins et leur gentille raillerie. Impossible selon eux de faire pousser le moindre plant de tomates sur cette terre aride des Causses. Heureusement pour l’agriculteur,  non seulement les tomates voient le jour, mais elles développent des arômes et des sucres comme jamais il n’aurait osé l’imaginer. Très vite l’information circule et Jacky Dupéty ouvre dans sa ferme des formations aux professionnels comme aux amateurs à la technique du BRF, le Bois Raméal Fragmenté. En 2006 il créé l’association AVEBRF, Association pour la Valorisation  et l’Expérimentation de ce bois, qui essaime en Afrique avec un pôle technique au Togo avant le développement de cette méthode au Burkina Faso. Dans ce cadre de diffusion vers les pays d’Afrique, l’association travaille à la conception d ‘une machine à fragmenter le bois qui fonctionnera à partir des énergies libres et naturelles. Pour parvenir à cette fin, des professeurs du lycée Alexis Monteil de Rodez et un groupe d’étudiants planchent sur la création de cette machine. En attendant le bois raméal fragmenté fait son chemin et Jacky peut espérer continuer à travailler sur sa terre lotoise. Il a même rédigé un ouvrage intitulé « le BRF, vous connaissez ? » aux éditions de Terran en 2007.


link
Commenter cet article

Jean-Philippe Couture 01/02/2010 15:14


Votre site est très intéressant! Le BRF est très populaire en europe et nous commençons à nous en servir plus au Québec! Nous y trouvons plusieurs utilités et toutes entièrement écologiques. Il est
très important de redonner au sol ce qui lui appartient! Bon travail!
Visitez nous ! http://broyagemobile.blogspot.com/

Jean-Philippe Couture


Jacky Dupéty 01/12/2009 16:41


Il faisait un peu frais dehors et je ne prend pas souvent le temps d'aller voir sur la "toile", alors ça fait plaisir de voir le message qui passe.
Merci Philippe !
une petite faute de frappe :il s'agit de Bois Raméal et pas réal même si c'est bien réél !!
Jacky


Philippe BERTRAND 07/12/2009 22:03


Bonjour Jacky. C'est bien finalement le coup de froid dehors pour aller jeter un oeil sur la toile. j'ai rectifié la coquille et merci encore. Amitié. Philippe


Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures