Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
04 Jul

le château du fraisse et son jardin bio

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #agriculture

 

LouisEtsesCourges.JPG

 

 

 

La vie de château n'est plus ce qu'elle a été . Une aristocratie déchue d'un côté et de grands ouvrages fortifiés parfois rendus à la nature de l'autre côté. S'attaquer, si vous me passez l'expression, à la rénovation d'un château, est une mission très risquée. La famille Monstiers a entretenu 800 ans de relation amoureuse avec ce château de la Fraisse., un "logis noble" partiellement détruit au 14ème siècle avant d'être reconstruit à la Renaissance. Louis des Monstiers est le maillon actuel de la chaîne familiale aux côtés de son frère. ce dernier se charge de l'entretien de la demeure, un monument historique qu'il a ouvert au public, tandis que Louis s'est attaché à l'exploitation des terres du domaine. Louis des Monstiers, après 10 ans consacrés au développement rural auprès des élus du Berry, s'est donc converti à l'agriculture. Ce retour à la terre, qui date de 2004, a été toutefois bien inspiré par l'expérience précédente du développement de proximité. Louis investit 7 hectares de terrain du domaine et pense d'emblée en termes de circuits courts, productions biologiques et lien social. 5 salariés participent à la réussite de cette petite entreprise du "potager du Fraisse". Engagé dans le collectif  "manger bio limousin", notre châtelain approvisionne les cantines scolaires et assure la distribution de 150 paniers hebdomadaires à Limoges. Il envisage de créer en septembre une entreprise d'insertion.

 

www.lepotagerdufraisse.com

Commenter cet article

reinstatement letter format 23/08/2014 08:58

Louis des Monstiers est le maillon actuel de la chaîne familiale aux côtés de son frère. ce dernier se charge de l'entretien de la demeure, un monument historique qu'il a ouvert au public, tandis que Louis s'est attaché à l'exploitation des terres du domaine. Louis des Monstiers, après 10 ans consacrés au développement rural auprès

écorce de pin 20/07/2012 10:32


En ayant un jardin bien entretenu avec une terre vivante capable de produire des plantes saines et en observant la rotation des cultures, on limite déjà l'apparition des maladies

Archives

À propos

Le complément de l'émission des Carnets de Campagne de France Inter avec son journal régulier des solutions.