Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

20 Dec

Le salaud et les requins

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #coup de gueule

Le salaud, il n'y a pas d'autres mots. Le salaud, c'est nous. L'humanité mène une absurde course à la pêche aux requins qui passe en grande partie inaperçue pour des raisons de préjugés stupides. Le méchant requin, les dents de la mer ou le surfer qui laisse un membre entre les mâchoires de la vilaine bête.

A l'opposé, Claire Nouvian pourrait être une sirène des mers, sauf que son milieu marin est bien plus profond, dans les abysses pour tout dire. Pour cette journaliste documentariste, la découverte de l’exploitation outrancière et catastrophique des fonds marins depuis 30 ans, la pousse à réagir. Elle écrit un livre, dirige une exposition à ce monde des profondeurs océaniques et entre en bataille avec BLOOM, association qu’elle fonde à Paris en 2005.  Les études menées par le petit groupe d’experts de l’association ont permis d’ interpeller des acteurs politiques et économiques. C’est ainsi que les mers et océans ne peuvent plus supporter d’être exploités, pollués et dévastés par des méthodes de pêches industrielles. Des actions urgentes s’imposent comme  la lutte contre l’extinction dans l’indifférence totale des requins. A ce sujet, le premier acheteur de squalane, substance extraite de foies de requins évoluant dans les profondeurs, est le secteur cosmétique. 90% de l’huile de foie de requin seraient destinés à cette industrie, ce qui correspondrait à une capture annuelle de 2millions 700 000 requins. La pratique de la capture est de recueillir les foies et de rejeter les carcasses à la mer à l’instar des ailerons prélevés sur des animaux balancés au jus vivant et voués à crever lentement sur place. Tout ça pour de l’anti-ride… Les chiffres rapportés ici sont ceux communiqués par  l’association, à lire à  www.bloomassociation.org

 

 

 sebastien-losada.jpg

 

 Crédit photo: Sébastien Losada. M'Bour, Sénégal.

 

 

 

Le marché très juteux des ailerons de requins dont les vertus thérapeutiques n'ont jamais été démontrées (!) est encore plus indécent. Les compteurs des nombres de spécimens sacrifiés s'affolent entre 1996 et 2000 car les estimations oscillent entre 25 et 75 millions de requins massacrés par an!!!!

Le pire serait de se dédouaner de toute responsabilité dans cette horreur puisque plusieurs pays européens à commencer par l'Espagne possèdent un contingent de bateaux destinés à tuer du requin. C'est ainsi que l'Europe expédie en Asie l'équivalent de 15% de la consommation asiatique d'ailerons de requins. La cerise sur la farce revient à la France, qui est le premier importateur d'ailerons en Europe. Salauds, je vous disais.

 

 

Commenter cet article

http://www.businesswebdevs.com 30/07/2014 14:19

The amounts of sharks in the world are getting decreased every year. According to a study report, around 700 thousand sharks are killed every year in various parts of the world for food purposes and to make shark liver oil.

Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures