Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

08 Jan

Les artisans du bâtiment: futur ciment économique?

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #économie

Elle s'appelle CAPEB, traduisez Confédération des Artisans et Petites Entreprises du Bâtiment.  La CAPEB est le syndicat patronal del'artisanat du bâtiment autrement dit elle regroupe toutes les petites structures, en moyenne de 3 salariés et en général de moins de 20 employés. Elle représente 67% de l'ensemble des professionnels du secteur, soit 971 personnes. elle n'appartient pas au MEDEF mais est affiliée à l'UPA (l'Union Professionnelle Artisanale). Une fois que nous en avons terminé avec les abréviations (ouf), retenons les éléments qui peuvent éclairer d'un jour différent une économie défectueuse. A l'heure où les licenciements industriels se poursuivent, l'artisanat affiche non seulement de beaux restes, mais annoncent quelques envolées économiques si elles sont bien suivies. d'abord entre la grosse entreprise et la structure artisanale, une première nuance de taille, la seconde crée plus d'emplois que la première: depuis 1996, 192 000 emplois ont vu le jour dans la petite entreprise contre "seulement, si je peux dire, 93 000 dans la grande. D'autre part cette petite entreprise est régulièrement en panne de main d'oeuvre. Oui, vous avez bien lu ce secteur artisanale du bâtiment ne parvient pas à satisfaire ses besoins, soit 19000 emplois à pouvoir. A priori ce n'est pas moral de donner ces bilans. Pourquoi? Parce que le travail du bâtiment a longtemps été sous-estimé, sous-valorisé. Un travail avilissant à une époque où le travail manuel était déconsidéré. Les temps changent. A cela plusieurs raisons dont une qui devrait ouvrir de nouvelles voies de développement: l'économie d'énergie. En avril 2009 les représentants CAPEB et Jean-Louis Borloo ont signé une convention permettant l'attribution d'un label ECO ARTISAN aux professionnels qualifiés dans l'économie d'énergies de l'habitat. Certes le temps de réaction entre les propositions du Grenelle de l'Environnement et ce passage à l'acte aura été long. Il faut rappeler le contexte. Depuis quelques années un phénomène dit de "rurbanisation " est en marche avec une spéculation immobilière édifiante promotrice d'un nouvel essor démographique. De nombreuses communes ont souscrit à cette agitation et les grandes entreprises du BTP ont profité de ce mouvement pour réaliser de résidences de qualité médiocre et d'une durabilité discutable. l'exemple est donné avec le Grand Toulouse à des constructions dépourvues de qualité d'isolation thermique et phonique. Les petites entreprises n'ont pas participé directement à ce processus pour des raisons que l'on imagine aisément, mais ont bénéficié et bénéficient aujourd'hui du reste, à savoir de la rénovation de l'habitat ancien, du patrimoine local et des services de proximité. Or ce sont aujourd'hui pas moins de 30 millions de logements  qui sont à réhabiliter à l'horizon 2030! C'est à cet endroit que la CAPEB et les TPE ont un rôle déterminant à jouer et une fantastique place à prendre. Des formations sont assurées chaque année et 80 000 apprentis passent annuellement par ces entreprises. L'adaptation aux nouveaux savoirs-faire propres à l'éco-habitat est financée par les fournisseurs d'énergie eux-mêmes et ce sont 700 artisans professionnels qui chaque année bénéficient de cette "éco-formation". La conjoncture globale entache ses données et les carnets de commande ont diminué d'un quart au cours de l'année 2009, ce qui laisse augurer d'une nouvelle année 2010 morose. Il s'agit donc de tenir compte de ces données sur une échelle plus lointaine qui, toutefois, se prémédite dès maintenant.
link
Commenter cet article

clico Travaux 20/04/2013 15:56


La CAPEB fait du bien à tous les artisans partenaires car elle fédère des professionnels du bâtiment qui s'eparpillent et qui n'ont pas le temps d'avoir une vision stratégique.


Clico travaux est une enseigne de courtage en travaux, nous essayons également d'aider nos artisans partenaires à gérer leur temps...

Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures