Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

26 Jan

Plus près de toi mon ...conseil municipal.

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #politique

N'ayez crainte, je ne  préconise pas une nouvelle prière du soir, je signale seulement le résultat très intéressant du baromètre de la confiance politique réalisé en décembre 2009. Le centre de recherches politiques de Sciences-Po à Paris, le CEVIPOF, a lancé une enquête effectuée par la SOFRES entre le 9 et le 19 décembre 2009 auprès d'un échantillon de 1500 personnes représentatif de la population française. Le principe était de mesurer la hauteur de confiance de l'électorat dans les institutions  de notre pays de la première collectivité locale jusqu'aux plus hautes instances politiques de l'Etat. Le résultat n'est pas surprenant puisque le conseil municipal reste l'institution qui suscite le plus de confiance chez les Français. La proximité est donc sur la première marche du podium avec un total de 69% de réponses favorables ( 12% "très confiance", 57% "plutôt confiance"). Les autres institutions territoriales qui bénéficient d'une cote de confiance positive sont le conseil général avec 65%, puis le conseil régional à 64%. Là où la mesure est riche d'enseignement, c'est qu'elle place l'Union européenne devant les institutions nationales grâce à 44% de confiance devant l'Assemblée nationale qui enregistre 35% d'opinions favorables. Autre enseignement: les Français font davantage confiance à l'Organisation mondiale du commerce avec 32% qu'à l'institution présidentielle qui ne recueille que 30% d'expressions favorables. Le même résultat est enregistré par le gouvernement . Surprise: un grand absent dans ce baromètre: le Sénat qui ne figure à aucun étage des citations des personnes interrogées. la surprise est d'autant plus grande que cette chambre a rajeuni et modifié son image quelque peu écornée et qu'elle demeure l'interface en le "terrain" et le pouvoir. Plusieurs explications sont envisageables à commencer par une méconnaissance du rôle du Sénat. Celui-ci peut-être jugé encore secondaire et donc déconsidéré. Il n'empêche qu'à l'heure des réformes institutionnelles, le local possède de toute évidence une grande longueur d'avance sur le national. A méditer.SANY0011.JPG
Commenter cet article

Chasse des Ducs 27/01/2010 08:26


Très interressant en effet, je ne me doutais pas de tels résultats!


Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures