Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

07 Mar

Responsabiliser les jeunes, la bonne expérience des Côtes d'Armor.

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #société

Le conseil général avait annoncé en 2012 un dispositif d’un nouvel ordre afin d’aider les 18-25 ans à gagner une autonomie financière. Le programme a été voté en 2013 (comme quoi, vous remarquerez que des promesses peuvent passer à l’acte) sous le nom de Pass’Engagement. Il est poursuivi cette année, preuve que l’on peut avoir de la suite dans les idées. Il est un peu osé et surtout très original. Le pass’engagement est une sorte de contrat passé avec les jeunes porteurs d’un projet. Il incite d’un part les jeunes à une citoyenneté responsable, à savoir qu’il est leur proposé de s’engager entre 2 à 3 heures par semaine dans une association costarmoricaine en privilégiant les services rendus à la personne, et d’autre part, le département s’engage à soutenir le projet en contrepartie en lui octroyant une bourse de 2000 euros maximum. Le jeune candidat est accompagné par un conseiller technique du département dans la réalisation de son projet qui peut être professionnel ou simplement personnel. L’intelligence du dispositif est profitable à tout le monde. Pour les jeunes quelque soit leur situation sociale, pour les associations qui renforcent leurs équipes de bénévoles et pour le département qui développe un esprit d’entreprise et un attachement supplémentaire au territoire local chez les jeunes. Le pass’engagement version  2014 est donc en route et les dossiers doivent être remis au plus tard le 25 avril. Le mode d’emploi est lisible par le lien suivant : http://cotesdarmor.fr/fileadmin/user_upload/les_grandes_priorites/la_jeunesse/cg_passengagement_attestation_06.pdf

Commenter cet article

Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures