Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

15 Feb

Salam, la solidarité exemplaire et la porte de salut des migrants.

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #solidarité

Ils longent les routes et autoroutes du nord comme des âmes en peine avec pour seul bagage, souvent, un sac en plastique qui contient les derniers papiers d'identité de l'errance. Les migrants du Calaisis, les maudits de Sangatte, sont en permanence entre 600 et 700 à attendre le passage de la Manche. Certains abandonnent l'espoir d"une traversée et demandent un asile en France difficilement accepté. A Dunkerque et à Calais, il y a fort heureusement les fondus de la solidarité de Salam. Cette association née en 2002 à la suite de la fermeture du centre de la Croix Rouge de Sangatte, assure encore aujourd'hui la distribution de 200 à 300 repas chaque soir. Les migrants sont jeunes pour la plupart, entre 17 et 23 ans, et viennent des cartes du monde qui se composent ou décomposent à l'instar de l'Egypte par exemple. Même si l'atmosphère est moins électrique qu'auparavant depuis des modifications de textes de loi, les urgences et les moyens sont identiques, c'est-à-dire innombrables pour les premiers et quasi nuls pour les seconds. Salam ne fonctionne que par l'intelligence du bénévolat et des liens fraternels avec d'autres associations. Emmaüs à Dunkerque héberge les convalescents et médecins du monde assume le suivi médical des plus fragiles. Des associations du département et des territoires voisins viennent épauler le collectif en préparant les repas. Après restent l'accompagnent administratif et le suivi juridique de ces déchus du monde. Là encore, c'est Salam qui prend en main ces démarches.

 

illustration_home.jpg

www.associationsalam.org

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures