Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

02 Apr

Un groupement associatif au secours d'une forêt.

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #environnement

J’ai encore une fois déniché un tout nouveau site internet qui pourra être utile aux ruraux, néo-ruraux et futurs ruraux. Il s’agit de RuralNet, l’hebdomadaire pour que Vive le Monde rural, dit le sous-titre de ce portail des territoires. Lancé par le CNPR, le centre national de promotion rurale, le site est surtout une grosse boîte d’informations et de messages des particuliers qui peuvent trouver des réponses pratiques à leur questions et préoccupations. Même si pour l’instant il est encore en phase de test sur quelques régions, sa lecture donne une première idée de ses développements potentiels. http://www.laterre.fr

Justement concernant la Sâone et Loire, j’ai trouvé une information qui a retenu mon attention. Il s’agit d’un collectif citoyen de sauvegarde de la forêt du Morvan. Le GFSF, Groupement Forestier pour la Sauvegarde du Feuillus, se bat pour empêcher la disparition programmée des forêts. J’en viens aux faits et à la méthode employée par le Groupement qui achète petit à petit des parcelles de forêts. Les faits : la forêt morvandelle, ce sont 123 000 hectares de feuillus( hêtres, chênes et châtaigners). Comme partout 85% de ces parcelles appartiennent à des propriétaires privés avec une loi forestière qui laisse à chacun le choix du mode d’exploitation de son bois. Or depuis 30 ans des plantations de résineux à grande échelle prennent le pas sur les feuillus à raison de grandes coupes blanches et d’un passage au bulldozer des surfaces forestières. Pourquoi des résineux ? Parce que la France importe plus de bois qu’elle n’en produit depuis les années 60-70 et le résineux pousse rapidement et est tout aussi rapidement exploitable. Le groupement, émanation de Autun Morvan Ecologie, a donc décidé de freiner la fracture naturelle irréversible. A titre d’illustration, en 1970 les résineux représentaient 23% du patrimoine forestier contre 51% aujourd’hui. Plusieurs dizaines d’hectares sont rachetés par le groupement dont l’adresse sur le Net est http://autun.morvan.ecolog.free.fr/groupement.htm

Commenter cet article

librellule 31/05/2010 22:06



Ici aussi,dans le Limousin, des portions non négligeables de forêts disparaissent au profit du Douglas. Il sent la citronnelle certes et pousse très vite...


J'appelle le morvan pour rire le petit limousin


Nous avons un environnement relativement préservé même si "l'Acreva" nous laisse des déchets dont nous nous passerions bien! Enfin! On dit qu'elle est exemplaire pour ré-aménager d'anciens sites
d'exploitation d'uranium...


J'aime bien vos coups de gueule


 



Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures