Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

10 Nov

Le Thor a raison.

Publié par Philippe BERTRAND  - Catégories :  #Ceux qui font bouger la France

C’est en date du 5 décembre 2008 qu’un jugement prononcé par le tribunal administratif de Nîmes a autorisé pour la première fois un conseil municipal à s’opposer aux cultures d’OGM sur son territoire. Même si la bataille  menée par Jacques Olivier, maire de cette commune de 7600 habitants, n’est pas récente, force est de constater que ce provençal fraîchement élu à la tête de la ville a rondement mené son dossier : « C’est le résultat d’un  travail militant vieux de vingt ans et des mes origines de fils d’agriculteurs. Le bon sens est de soutenir une agriculture de qualité et de proximité et c’est ce que je fais en tant que conseiller régional et président de la commission agriculture. Déjà en 2004 nous avions déclaré la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur hors OGM, ce qui veut dire qu’elle ne financerait aucun projet de production de plantes transgéniques modifiées. Nous avons pris le parti de soutenir uniquement les signes de qualité, c’est-à-dire les AOC comme les AB, produits labellisés agriculture biologique. Au Thor, c’est une délibération du conseil municipal en mai 2008 qui a officialisé ce que nous avons nommé « OGM protection de la santé publique et de l’environnement » suivi d’un arrêté que j’ai pris en juin 2008 afin de rendre cet acte définitif. Plus récemment, en décembre 2008, nous avons pris une nouvelle délibération en faveur des semences paysannes afin d’interpeller l’Etat sur la transcription dans le droit français du TIRPAA, le Traité International sur les Ressources Phytogénétiques Pour l’Agriculture et l’Alimentation. Cette transcription permettra aux agriculteurs comme aux jardiniers de conserver, d’utiliser et d’échanger des semences produites à la ferme et non pas seulement les semences inscrites au catalogue ». Mieux produire pour mieux vivre et mieux consommer, ce credo trouve des échos partout en France et depuis l’officialisation du rejet de toute production d’OGM au Thor, des dizaines de demandes et d’encouragements affluent d’autres communes sur le bureau de Jacques Olivier. Ce maire engagé jusqu’au bout de cette démarche a lancé un appel à tous les maires du département en vue de se regrouper au sein d’un club des villes propres.
Mairie du Thor. 84250 Le Thor.

(Photo: journal du développement)

Commenter cet article

Archives

À propos

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures